Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2012-09-28T23:00:00+02:00

Le choix des Morisson / Mary Lawson

Publié par au-pays-des-livres

 

choixmorrison[1]

 

La famille Morisson vit au Canada, dans un petit village entouré d’étangs et de grands espaces. Les parents élèvent comme ils peuvent quatre enfants. Les deux grands frères, Luke et Matt, ainsi que Kate, 7 ans et Bo, 2 ans. Luke est un bon élève et doit partir de la maison afin de suivre ses études. Les deux parents décident de partir en ville faire quelques achats pour leur fils. Mais, ils décèdent dans un accident de voiture. Les quatre enfants se retrouvent seuls. Matt et Luke ne veulent pas que la famille soit séparée, alors ils décident de rester et de vivre tous ensemble. Chacun des deux renoncent à leurs études.

Nous suivons la narratrice, Kate. Elle raconte son histoire alors qu’elle est devenue adulte. Elle est professeur d’université dans une école de biologie. Elle reçoit une invitation pour l’anniversaire du fils de Matt, qui fête ses dix-huit ans. A partir de là, elle narre son enfance et ce qu’elle percevait des évènements qui se sont déroulés. C’est pour cela que, très habilement, le lecteur comprend plus que ce que Kate relate. Tous les sacrifices des deux frères, leur douleur, leur colère, les dangers, leurs efforts. Devenue adulte, les rapports avec Matt, son frère chéri, ont bien changés. Ce roman est écrit de façon très bien construite. Tout en subtilité. Les rapports entre les membres de la famille sont intéressants. Belle histoire qui ne tombe pas dans le pathos.

Cette auteure est canadienne. J’ai découvert ce livre par le biais du challenge qu’organise Tetedelitote. Nous avons jusqu’à fin septembre pour lire des romans se passant au Canada ou dont l’auteur est canadien. Par ce roman, je rentre dans les deux cases !

Le choix des Morisson / Mary Lawson / Edition Belfond, 2003, 19,30 €

Voir les commentaires

2012-09-21T23:00:00+02:00

Macaron citron / claire Mazard

Publié par au-pays-des-livres

 

Colline s’apprête à fêter ses seize ans. Depuis près de deux mois, ses pensées sont principalement pour une personne. Elle en est amoureuse. Il s’agit de Sara.

Colline avait promis à son père de lui annoncer en premier lorsqu’elle sera amoureuse. Et, c’est ce qu’elle fait le jour de son anniversaire. Elle annoncera la nouvelle au fur et à mesure à son frère, sa mère, ses amis.

Dans un roman court, assez léger, l’auteur traite d’un sujet sensible. Comment une adolescente peut faire son coming-out.

J’ai trouvé que cela se passait bien, même très bien pour elle !! Seul son père, pourtant, le plus ouvert apparemment, montre une mise à distance face à a sa fille. Le reste de la famille l’accepte bien. J’ai peur que cela ne se passe pas toujours aussi bien, dans la réalité…

Un roman plein d’espoir… 

Macaron citron / Claire Mazard, Editions Syros Jeunesse, 2001, 7,50 €

Voir les commentaires

2012-09-14T23:00:00+02:00

Je reviendrai avec la pluie / Takuji Ichikawa

Publié par au-pays-des-livres

 

  reviendrai-copie-1.jpg

Takumi est un jeune homme d’une trentaine d’années, qui est atteint de TOC.  Il est, dans certaines situations, dans l’incapacité de vivre normalement. Il fait même des crises assez violentes dans des moments de stress intense.

 Il est le père d’un petit garçon, Yuji. Il a perdu sa femme voilà un an. Avant de mourir, cette dernière lui a promis de revenir à la saison des pluies, afin de s’assurer qu’il réussissait à s’en sortir.

Et, un jour, alors qu’il se balade avec son fils, il la retrouve.

Elle est amnésique, ne se souvient pas d’être mariée et mère d’un petit garçon.

Tout est à reconstruire. Leur relation de couple, sa relation avec son fils…

Takumi lui livre, petit à petit, leur vie d’avant. Leur rencontre à l’âge de quinze, leurs difficultés, leurs joies.

Son retour est éphémère, elle le sait et lui aussi.

Ce passage dure six semaines et il est rempli d’amour.

Au début de ma lecture, j’étais sceptique. Une femme qui revient d’entre les morts, cet homme plein de complexes, ce petit garçon dont le comportement n’est pas banal pour six ans… J’ai craint de ne pas tenir la distance. Et puis, l’écriture est très fine. Il y a beaucoup de douceur, de tendresse dans ce roman. Quelques dialogues vivifient la narration. Des personnages typiquement asiatiques donnent une dimension toute particulière à ce roman.

Une belle découverte ! Il s’agit du premier roman de l’auteur, écrit en 2003. Son succès a été grandissant. Un film a même été inspiré de cette histoire. L’auteur en parle comme un roman autobiographique.  

 

Je reviendrai avec la pluie / Takuji Ichikawa, Editions Flammarion, 2012, 19,50 €

Voir les commentaires

2012-09-07T00:00:00+02:00

Le dieu fleuve / Wilbur Smith

Publié par au-pays-des-livres

 

dieu fleuve

Ce roman se déroule en Egypte ancienne.

Taïta est un esclave eunuque. Depuis plusieurs années, il est au service d’un grand seigneur. Lors de la naissance de la fille de ce seigneur, il est amené à l’éduquer. Il joue le rôle de médecin, bibliothécaire, conseiller et bien d’autres encore. A travers l’Egypte ancienne, il nous emmène vers de grandes aventures.

Le roman s’ouvre sur une partie de chasse. Lostris, la fille du seigneur, est un vrai garçon manqué. Elle est amoureuse de Tanus, un beau jeune homme. Mais, tous deux ne peuvent vivre leur amour. Le grand seigneur n’apprécie guère le jeune homme. Lostris demande à Taïta de convaincre le seigneur de la laisser épouser Tanus. Mais, rien ne se passera comme prévu.

Ce roman est foisonnant. Roman historique, d’aventure, de suspens, d’amour. Il y en a pour tous les goûts !!

Il est très riche dans les détails des descriptions que ce soit dans les combats ou dans les traditions de l’Egypte ancienne.

Certains passages sont très crus, et même violents. Un exemple : au début du roman, Taïta met en scène une pièce de théâtre qu’il a créée. Il s’agit d’une histoire d’amour contrariée, dont le couple est joué par les deux amoureux, Lostris et Tanus. De ce fait, ils peuvent se voir et passer du temps ensemble sans éveiller les soupçons. Mais, il y a ,aussi, un meurtre dans la pièce. Lors de la représentation, un meurtre véritable a lieu, vengeance non dissimulée du grand seigneur envers un voleur. 

C’est le premier roman de Wilbur Smith que je lis. Il m’a été conseillé par un lecteur. J’ai mis longtemps avant de m’y atteler. Pourquoi ? Peut-être à cause du fait qu’il fait plus de 600 pages. Un pavé qui me ralentit dans mes envies de lectures nombreuses !! Mais, une fois commencé, il est très prenant.

 

 

Voir les commentaires

2012-09-01T00:00:00+02:00

L'enfant qui parlait aux animaux / Roald Dahl

Publié par au-pays-des-livres

 

enfantanimaux[1]

Le narrateur est un homme qui passe quelques jours de vacances aux Antilles. Un jour, alors qu’il boit tranquillement un verre au bord de l’eau, il entend des cris sur la plage. Un attroupement s’est formé autour d’un pêcheur. Curieux, le narrateur s’approche. Une tortue d’une taille honorable a été pêchée. Tout le monde veut la voir. Comme elle se débattait, les pêcheurs l’ont retournée et attachée à une corde. Le pauvre animal est déjà vendu pour finir en bifteck et sa carapace en bibelot.

Surgit alors, une famille avec un enfant. Le garçon retenu par son père, hurle de toutes ses forces. Il veut qu’on relâche la tortue. Echappant à son père, l’enfant se précipite sur ce que les autres appellent un monstre. Et, là, contre toute attente, la tortue se calme, écoute même l’enfant qui lui chuchote des paroles à l’oreille. Le père parvient à acheter la tortue et ils peuvent la remettre à l’eau.

Le lendemain, panique, l’enfant a disparu.

Voici une nouvelle de Roald Dahl dont je n’avais jamais entendu parler. Je l’ai découvert en faisant des recherches sur ce que j’allais lire pour le challenge de Calypso, « Un mot, des titres ».

Autant vous dire tout de suite, j’ai trois tortues !

Alors quand j’ai lu le résumé, et vu la couverture, j’ai été attirée par cette lecture.

Il s’agit presque d’un conte étant donné la fin, un peu mystérieuse. C’est agréable à lire. Il y a beaucoup de sensibilité à travers le garçon. Une belle découverte.

L’enfant qui parlait aux animaux / Roald Dahl / Editions Folio junior / 1981 / 5,90 €

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog