Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2012-10-26T23:00:00+02:00

L'enfant de la dernière chance / Henriette Bernier

Publié par au-pays-des-livres

 

  enfant chance

Au milieu du XIXème siècle.

Emélie et une jolie jeune fille. Elle est promise à Jean-Nicolas, un jeune homme travailleur, issu d’une famille paysanne. Lors de leur mariage, leurs deux familles sont réunies. Tout se déroule à merveille.

Le jeune couple s’installe dans l’appartement de Jean-Nicolas. Lui part travaillé pendant que Emélie s’occupe de son intérieur. Ils sont heureux.

Au bout d’un moment, Jean- Nicolas fait comprendre à sa femme qu’il souhaiterait devenir père.

Emélie tombe enceinte. Mais, quelques semaines plus tard, elle perd le bébé. Suivront deux autres grossesses qui n’aboutiront pas.

Jean-Nicolas perd patience. Il rentre de plus en plus tard, prétextant un imprévu au travail. Mais, Emélie n’est pas dupe. Il va voir d’autres femmes. Il devient de plus en plus violent envers elle. Il ne comprend pas pourquoi elle ne parvient pas à lui donner un enfant.

Emélie décide, par amour de son mari, de trouver un enfant. Elle fait appel à la femme Boulanger, la sage-femme du village.

Il s’agit d’un roman de la collection « Terres de France ». Cette collection nous offre des romans de terroir, où sont relatées des histoires des siècles derniers.

Dans ce roman, nous suivons Emélie, en mal d’enfant. A cette époque, les femmes étaient considérées comme des faiseuses d’enfant sinon des incapables. Il n’y avait aucune place à la stérilité, ou la santé fragile. Ainsi comment une femme peut-elle espérer le bonheur si elle est dans l’impossibilité de donner la vie. Les services d’adoption n’existaient pas. Et les enfants abandonnés se retrouvaient chez les sœurs en attendant d’être placés dans des familles pour être exploités.

Ce roman, d’une écriture simple et agréable, est d’un sujet intéressant. J’ai préféré la première partie, où on voit les efforts d’Emélie pour sauver son couple. La deuxième partie relate des évènements touchant la corde sensible. La fin est sans grande surprise.

L’enfant de la dernière chance / Henriette Bernier / Editions Presses de la cité / 2006, 19,00 €

 

Voir les commentaires

2012-10-19T23:00:00+02:00

Du son sur les murs / Frantz Delplanque

Publié par au-pays-des-livres

 

son murs

 

 

Jon Ayaramandi est un tueur professionnel à la retraite. Il vit dans un petit village au bord de l'océan. Tous les jours, il part se balader, faire du sport, respirer l'air marin. Un jour, il entend les cris d'une femme provenant d'une maison. Il court à sa rescousse. C'est une jeune femme qui se fait agresser par son ex-compagnon. A eux deux, ils l'immobilisent et même vont un peu plus loin car l'aggresseur ne s'en relève pas. Jon, par habitude, et assisté de la jeune fille, efface les traces de l'assassinat et fait disparaître le corps.

Une amitié se crée entre Jon et la prénommée Perle.

Quelques semaines plus tard, Perle découvre qu'elle est enceinte de son ancien copain. Lorsque la petite Luna naît, Jon est comblé.

Perle quant à elle, a retrouvé un homme, Al, pêcheur invétéré et handicapé d'une jambe.

Alors que Al disparaît mystérieusement, Perle demande à Jon de le retrouver.

Commence alors une chasse à l'homme mouvementée.

 

Ce roman fait partie des cinq livres en lisse pour le prix Gouttes de Sang d'encre. Ce festival se déroule à Vienne (38) au mois de novembre.

Pour ceux qui le souhaitent, il faut lire les cinq romans et voter pour son préféré. Bien sûr, le roman récoltant le plus de voix reçoit ce prix reconnu dans le genre policier.

 

Beaucoup d'humour dans ce roman fait que l'histoire commence bien. J'ai accroché assez vite. La narration est jalonnée de titre de chansons. Je déplore de n'en connaître que très peu. Dommage qu'il n'y ait pas un récapitulatif des titres à la fin du roman. Durant la lecture, je n'ai pas noté les noms de groupes. Cela aurait été intéréssant d'en écouter quelques uns.

 

L'histoire en elle-même, est bien menée. Mais, arrivée à la moitié du roman, je me suis demandée s'il s'agissait vraiment d'un roman policier. Il y a un début prometteur avec la disparition de Al. Et, puis, la vie de Jon est plus présente. Surtout, ce qui m'a déroutée est le fait que Jon est persuadé de certaines choses alors qu'aucune preuve n'a été trouvée. Ainsi, le lecteur peut être "manipulé", ce qui prouve que le roman est bien ficelé. Cependant, ce n'est pas le cas de ce roman. Je n'étais pas d'accord avec les affirmations du personnage principal durant son enquête. Cela m'a gaché un peu la lecture.

 

J'en garde un souvenir mi-figue, mi-raisin, c'est de saison ...!

 

Du son sur les murs /Frantz Delplanque / Editions du Seuil, 2011, 21,00 €

 

Voir les commentaires

2012-10-15T17:00:00+02:00

Belle-mère / Claude Pujade-Renaud

Publié par au-pays-des-livres

belle-mere-claude-pujade-renaud-9782742701599[1]

 

Euxodie est une femme d’une cinquantaine d’années quand elle répond à une annonce de rencontres. Elle est veuve depuis longtemps et souffre de sa solitude. L’homme, âgé de quelques années de plus qu’elle, avec qui elle a un contact, lui plaît. Il est veuf depuis peu et met dans son annonce qu’il a un enfant. Mais quel âge peut bien avoir cet enfant ? Après quelques temps à sortir ensemble, elle emménage dans sa maison et rencontre ‘L’enfant’. Il est dans la quarantaine, vit reclus dans sa chambre sauf quand il sort en passant par la fenêtre. Il ne leur parle presque pas et prend ses repas à part. Comportement étrange. Euxodie tente par tous les moyens de lier un contact, rien n’y fait et son compagnon a depuis longtemps laisser tomber.

Pourtant, un jour, son homme meurt. Et, elle se retrouve à devoir co-habiter avec cet énergumène.

Ce roman est le premier que je lis de l’auteure. Elle a une réputation de faire de beaux romans. Je vous le confirme, en tout cas pour celui-là. L’écriture est soignée, fine, élégante. L’histoire, quant  à elle, reste originale. J’ai eu beaucoup de plaisir à suivre l’aventure d’Euxodie (prénom original, en passant). Cette femme prend les choses de la vie comme elles viennent. Elle garde cette chaleur humaine, je dirais presque maternelle pour ce grand enfant. Et, les années passent. La fin est surprenante mais c’est peut-être une belle fin, au bout du compte. Si vous l’avez lu ou si vous le lisez, vous me direz.

Une belle découverte que ce roman, grâce au Challenge  « Un mot, des titres » proposé par Calypso. Nous avions jusqu’au 15 octobre 2012 pour lire un roman avec le mot « Beau » (ou ses dérivés) dans le titre.

calypso.jpg 

Belle-mère / Claude Pujade-Renaud / Editions Actes Sud, 1994, 15.50 €

Voir les commentaires

2012-10-05T23:00:00+02:00

Les mille oiseaux de Sadako / Eleanor Coerr

Publié par au-pays-des-livres

sadako

 

 

Sadako est une petite fille qui vit au Japon. Cela fait quelques années, déjà, que la bombe atomique qui a fait beaucoup de victimes, est tombée sur sa ville. Elle n’était même pas née lorsque s’est produite la catastrophe. Sadako est pleine de vie, elle aime jouer, court tout le temps, s’amuse avec ses amis. Elle est prise dans l’équipe de relais lors d’un concours sportif. Mais, à la fin de la course, elle prend un malaise. Elle s’en remet facilement et continue comme si de rien n’était.

Quelques temps plus tard, les malaises deviennent plus importants. Elle doit rentrer à l’hôpital. On lui diagnostique une leucémie. Afin de conjurer le sort et garder l’espoir, sa meilleure amie lui fabrique en origami une grue. Selon la légende, un malade doit constituer mille grues en origami pour retrouver la santé. Chaque jour, Sadako se consacre à cette tache.

Ce roman est destiné aux 9-10 ans. Mais, les adultes sont conviés à le lire, car il est très touchant. Cette petite fille a réellement existé. Elle est décédée et est devenue un symbole de cette tuerie due à la bombe atomique. Une statue lui est même consacrée. Au fil de la lecture, nous voyons Sadako s’affaiblir, puis reprendre espoir, pour pâlir de nouveau. Ce roman ne s’apitoie pas sur le sort de la fillette. Il reste assez neutre, bien que nous connaissions le dénouement malheureux.

Les mille oiseaux de Sadako / Eleanor Coerr / Editions Milan poche / 2003 / 5,50 €

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog