Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2013-09-27T23:00:00+02:00

Coeur de pierre / Séverine Gauthier

Publié par au-pays-des-livres

Un petit garçon naît. Les médecins ne parviennent pas à entendre battre son coeur. Ils sont formels. Cet enfant est né avec un coeur de pierre. Il ne pourra jamais montrer ses sentiments.

Une petite fille naît. Elle a un coeur d'artichaut. Elle pourra donner beaucoup d'amour et son coeur est sensible, prêt à être effeuillé.

Tous deux vont se rencontrer. Elle tombe amoureuse de lui, mais lui ne la regarde même pas. Elle vit dans une ambiance rose, tendre. Lui est constamment dans un nuage gris.

Elle tente de lui donner son amour, va même arracher une feuille de son coeur pour lui donner. Mais, rien n'y fait. Il reste fermé et triste.

Un autre petit garçon, au coeur d'or, est amoureux de la fille. Et, il recupère les feuilles de son coeur qui ont été jetées.

Il les rend à la petite. Tous deux deviennent amis.

Le premier petit garçon, à qui personne n'a appris à donner son amour, reste seul.

 

C'est une BD tout en douceur. Deux atmosphères en ressortent. La première, grise, froide, triste, est celle du petit garçon, incapable d'aimer. La deuxième plus colorée, eest celle de la petite fille, prête à donner son coeur, au risque qu'on le brise.

 

Avec une nuance de gothique à la Tim Burton, cette histoire relate l'amour que l'on est capable de donner selon ce que l'on a reçu avant. Comment donner alors que l'on a jamais appris à le faire.

 

L'histoire se termine un peu rudement. Car le petit garçon reste solitaire, dans le froid, et il sent son coeur se briser.

 

Je vais proposer cette BD dans le secteur jeunesse. Mais, aura-t-elle du succès ? Les enfants vont-ils comprendre ses sentiments ? Les adultes pourront surement la prendre et comprendre un autre degré dans cette histoire.

 

Coeur de pierre / Séverine Gauthier / Editions Delcourt Jeunesse / 2013 / 9,95 €

Voir les commentaires

2013-09-20T23:00:00+02:00

La drôle de vie de Bibow Bradley / Axl Cendres

Publié par au-pays-des-livres

 

Juin 1964, aux Etats-Unis. Bibow Bradley est un jeune homme qui vit dans une petite ville perdue. Ses parents tiennent un bar, et il a l'habitude d'être entouré de buveurs saouls.

Comme son grand-père et son père, il est appelé à partir faire la guerre. Il doit partir au Vietnam. Comme les deux autres sont revenus estropiés, il s'attend à revenir blessé.

Au fil du temps, il se rend compte qu'il ne ressent aucune peur. Après étude, il est avéré que son cerveau ne perçoit pas ce sentiment.

Il se fait remarquer auprès des services secrets, se fait engagé pour des missions plus officieuses.

 

Ce roman commence par un prologue qui me laissait présagé le pire. Assez grossier, d'un style d'écriture très léger. Et puis, par la suite, je m'y suis habituée. Ce livre est doté d'un certain humour qui passe bien. Je me suis retrouvée plongée dans cette époque que j'apprécie la fin des années 60, en plein Woodstock. Il y a même une petite référence à Jimmy Hendrix !

Ce roman porte un message : pourquoi les capitalistes et les communistes se font la guerre.

Quelques passages relatent des faits historiques qui montrent (encore une fois!) l'absurdité de la guerre. Nous croisons des personnages qui ont existé. Et, qui ont été à l'origine de scandales. Il serait interessant de se renseigner pour voir si c'est véridique.

 

La drôle de vie de Bibow Bradley / Axl Cendres / Editions Sarbacane / 2012 / 15,50 €

Voir les commentaires

2013-09-06T23:00:00+02:00

Piégées / Gordon Reece

Publié par au-pays-des-livres

 

Shelley est une jeune fille de seize ans. Elle vient d'emménager avec sa mère dans une maison isolée en pleine campagne. Son père les a abandonnées pour partir avec une jeune femme en Espagne.

Shelley raconte son histoire.

Elle avait, à l'école, trois très bonnes copines. Avec le temps, elles ont changé. Elles ont changé leur tenue vestimentaire, leur comportement. Plus rien n'est comme avant. Shelley, restée "petite fille"est rejetée. Pire, elle devient leur souffre douleur.

Et cela empire avec les jours qui passent. De la simple moquerie, leur violences deviennent physiques. Jusqu'à lui brûler le visage avec un briquet.

Tout au long de son calvaire, Shelley ne dit rien à personne, même pas à sa mère. Mais, cette dernière violence dévoile tout.

Ne pouvant plus revenir à l'école, Shelley reste prendre des cours à domicile.

Sa mère, très timide, qui ne veut faire face à aucun conflit, doit reprendre son travail de secrétaire d'avocat.

 

Une nuit, alors que toutes deux dorment, quelqu'un entre dans la maison. Le cambrioleur, un jeune homme d'une vingtaine d'années, les séquestre dans la cuisine. Il les menace d'un couteau, les attache. Et, tente de prendre tous les objets de valeurs de la maison.

Il a l'air drogué, saoul.

 

Cette soirée était particulière. C'était l'anniversaire de Shelley. Et sa mère s'était saignée aux quatre veines pour lui payer son cadeau : un ordinateur portable.

 

Quand elle voit le cambrioleur partir avec son cadeau tant attendu sous le bras, Shelley, qui avait réussi à défaire ses liens, lui saute desus et le poignarde.

 

A ce moment, la vie des deux femmes bascule. Elles se retrouvent avec un cadavre sur les bras.

 

J'avais pris ce thriller pour le lire, comme traditionnellement, pendant mes vacances estivales. Au dernier moment, j'ai changé d'avis pour prendre quelque chose de plus "léger". J'avais besoin de me détendre avec un peu d'humour. (Voir mon billet sur Immortelle randonnée).

 

Alors, j'ai lu ce thriller à mon retour. Et, j'ai bien fait !

 

Tout commence comme un bon thriller. La vie de cette jeune fille est poignante. Elle doit supporter beaucoup de violences, et sans jamais rien dire. Ce qui n'est pas une solution.

 

Puis, l'intrigue commence vraiment à l'assassinat du cambrioleur. S'ensuit leur vie à toutes les deux, Shelley et sa mère. Les impressions de la jeune fille, ses angoisses de voir arriver la police, ses cauchemars.

Certes, je peux comprendre que ces nuits ne soient pas tranquilles. Mais, cela dure pendant des pages et des pages. Je n'en voyais plus le bout.

J'ai noté à plusieurs reprises, des fautes d'impressions, des mots manquants ou mis à la place d'autres. Pour une maison d'édition comme Flammarion, quand même,,,

 

Dommage.

 

Piégées / Grodon Reece / Editions Flammarion / 2011 / 19,00 €

Voir les commentaires

2013-09-01T23:00:00+02:00

Quatre sœurs T.1 : Enid / Malika Ferdjoukh

Publié par au-pays-des-livres

Elles sont cinq sœurs. Enid est la plus petite. Leur parents sont morts dans un accident de voiture et c’est Charlie, l’ainée qui a pris la famille en main.

Avec beaucoup d’humour et de fraîcheur, l’auteure nous raconte la vie de ses sœurs, remplie de péripéties. Les amours des uns, l’imagination des autres, les caractères de chacun.

Tout ce petit monde est chamboulé par l’arrivée de Colombe, une cousine qu’elles ne connaissent pas, parfaite jusqu’au bout des ongles.

Un vrai moment de lecture. J’avais lu la BD extraite de ce roman voilà quelques temps. Et, déjà, c’était un très bon moment.

Cette histoire est constituée de quatre tomes.

J’ai lu ce roman dans le cadre du challenge de Calypso, « un mot, des titres ». Le mot de cette session était « Sœurs ».

Un-mot-des-titres[1]

 

J’attends le prochain mot avec impatience, afin de faire encore de belles découvertes !

 

Quatre sœurs T.1 : Enid / Malika Ferdjoukh / Edition Médium / 8,00 € / 2003

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog